Cinécolo

Plastique, où es-tu ?

Un documentaire qui met en lumière les enjeux contemporains de la gestion des déchets plastiques et leur impact sur les écosystèmes marins.

IMG_2732
Le propriétaire des lieux

Dans le cadre de la 8e édition du festival Effets de CER (Cinéma, Écologie, Résistance) à Paris, dont le thème était « La pollution invisible », plusieurs documentaires ont été projetés et suivis de débats. Je me suis rendu sur place parce que 1) ce festival avait l’air vraiment cool, 2) un des documentaires sur le problème du plastique m’intriguait beaucoup et 3) le maître des lieux était beaucoup trop mignon (mais ça, je ne l’ai su qu’après).

Plastique, mon beau plastique

« Mais où est donc passé le plastique ? »

Oceans_plastiqueC’est ce qu’interroge le documentaire Océans, le mystère plastique, plusieurs fois récompensé, réalisé par Vincent Perazio et sorti en 2016. En effet, seul 1 % du plastique déversé dans l’océan flotterait à sa surface : où est donc passé le reste ? De manière claire et didactique, Vincent Perazio présente le problème de notre gestion du plastique et de son rejet : sur les 32 millions de tonnes de plastique mal gérées par nos sociétés (plastiques non-triés, etc.), 8 millions de tonnes finissent dans la mer. Si les scientifiques retrouvent parfois dans les fonds marins des bouteilles plastiques non-dégradées datant des années 1960 (!), du fait de l’absence d’oxygène et de lumière, la plupart du plastique se retrouve sous forme d’agglomération de micro-morceaux. Invisibles, toxiques, ils constituent le véritable cœur du problème : comment mesurer l’impact et la pénétration de ces micro-plastiques dans les écosystèmes environnants ?

Un nouvel écosystème : la plastisphère

En 2015, 560 espèces ont ingéré ou ont été prises dans du plastique : la base même de la chaîne alimentaire est donc touchée.

« Ce n’est pas la peine de jeter les sacs plastiques : vous les assaisonnez bien et vous les mangez ! »

La boutade du scientifique du laboratoire d’Océanographie français Gabriel Gorsky est à demi-serieuse : il a en effet été prouvé que du plastique, à des doses infimes, se retrouvait dans les moules que nous mangeons tous les jours au restaurant. Des études sont en cours pour déterminer si le micro-plastique, en traversant la paroi intestinale, peut migrer vers d’autres organes. Les micro-plastiques joueraient également un rôle dans la dispersion des espèces à travers les océans et pourraient transmettre certaines bactéries pathogènes aux humains.

Une solution à deux vitesses ?

Dernièrement, des scientifiques ont prouvé que certaines souches de bactéries se nourrissaient, en développant des stratégies de dégradation spécifiques, du plastique lui-même et pouvaient l’assimiler : une solution pour réduire l’importance des déchets ? Pas vraiment, tant la longueur du processus ne pourrait absorber assez vite la quantité de plastique rejetée dans les océans. Deuxième solution, qui en appelle à notre responsabilité : repenser la façon dont on produit et on se débarrasse du plastique.

Comment agir au quotidien ?

Le débat avec Lionel Cheylus de l’association Surfrider Fondation Europe chargée de la protection et de la mise en valeur des lacs, rivières, océans et du littoral, a permis de mettre en lumière ce que chacun de nous, à notre échelle, peut mettre en place pour mieux gérer ses déchets plastiques.

Voici quelques petits conseils :

  • Traquer le polypropylène dans les cosmétiques que l’on achète : beaucoup de ces cosmétiques contiennent des petites billes de plastique censées avoir des propriétés exfoliatives.
  • Réduire le suremballage (en achetant le plus possible en vrac par exemple).
  • Réutiliser les sacs pour faire ses courses (vive les totebags !).
  • Refuser : cela commence par le petit sachet en plastique autour de la baguette de pain !
  • Utiliser des bouteilles en verre ou des carafes au lieu d’acheter des bouteilles en plastique.

Et vous, que faites-vous au quotidien pour gérez vos déchets ?


Oceans_plastiqueOcéans, le mystère plastique – Vincent Perazio
Via Découvertes, 2016
DVD en vente ici et visible sur Youtube par là.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s