En-lis-tu-en-voilà

Bas les pattes ! Lâche cette épluchure…

Tu t’apprêtes à jeter tes épluchures dans la poubelle noire des déchets ménagers ? Stop it now ! Avec Les Épluchures de Marie Cochar, ne pas avoir de composteur ni de poule(s) ne sont plus des excuses valables pour ne pas donner une deuxième vie à ces « restes ».

Si dans la plupart des dictionnaires, l’épluchure est désignée comme un déchet, et donc destinée à l’abandon, Marie Cochard en prend le parfait contre-pieds. Elle nous propose de réutiliser les épluchures de 45 aliments (fruits, légumes, mais aussi viande, œufs) pour les cuisiner, en faire des produits cosmétiques, d’entretien… Bien sûr, et comme elle le conseille dans son ouvrage, pour suivre ses trucs et astuces, mieux vaut utiliser des produits issus de l’agriculture biologique. Pour vous, on a relevé nos manches et on a sauvé nos épluchures d’une fin de vie dans une poubelle noire !

« Pour la beauté du reste » 

Les aliments sont classés par ordre alphabétiques dans l’ouvrage, lui donnant des allures de guide de l’épluchure (tu as des épluchures de fenouil ? Paf, tu cherches la lettre « F » dans ton Épluchures, paf tu trouves fenouil, et paf tu sais quoi en faire). Pour chacun de ces aliments sont donnés des « Trucs et astuces » classés en cinq catégories : cuisine, jardinage, produits de beauté, infusion, produits d’entretien/maison. Des pages « DIY » donnent des recettes avec des indications plus précises que les « Trucs et astuces », mais la distinction n’est pas toujours très claire. Des initiatives anti-gaspi sont aussi présentées dans une dizaine de pages. L’index final permet de trouver les bienfaits ou utilités diverses recherchés. La maquette agréable, les visuels sympas nous font changer de regard sur des déchets qui n’en sont pas vraiment.

Des recettes simples et étonnantes 

WP_20171202_19_18_43_ProÀ la lettre « K », on trouve une recette de confiture aux kiwis et aux pommes avec leurs épluchures. On était un peu sceptique à l’idée de faire bouillir dans le sucre ces fruits coupés en morceaux, avec leur peau. Mais finalement, une fois que la chaire est cuite, un petit coup de mixeur permet d’homogénéiser la texture. Le résultat est même plutôt pas WP_20171203_10_16_58_Promal !

On a aussi testé une petite tisane aux épluchures d’oignons, bonne pour éliminer toux et maux de ventre. On n’avait ni toux ni maux de ventre mais on voulait juste s’assurer que la tisane n’avait pas trop mauvais goût. Avec une pointe de miel, cette petite décoction passe toute seule !

WP_20171203_11_44_46_ProFabriquer un masque revitalisant, rien de plus simple ! Il vous suffit de mixer des épluchures de pommes avec du jus de citron et du miel. Bon, difficile de l’étaler sur le visage ensuite. Et surtout on est bien tenté de se lécher le tour de la bouche. Mais le résultat est là : une peau douce et de jolies couleurs.


Les-epluchuresHerbes curieuses
Les Épluchures. Tout ce que vous pourrez en faire
Marie Cochard, Éditions Eyrolles, 2016, 144 pages                        

19,90 euros

Pour qui ? Les amateurs de cuisine qui ne savent pas toujours quoi faire de leurs épluchures.

Je l’offre à qui ? L’ami(e) qui vit en ville et jette ses épluchures à regret.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s